La RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprises représente un enjeu majeur pour les années à venir. Face aux bouleversements économiques, environnementaux et sociaux auxquels la société est confrontée, de nombreuses entreprises tentent de limiter leur impact en développant une démarche RSE. Nous vous proposons de découvrir en quoi consiste la RSE et comment mettre en place une stratégie RSE au sein de votre société.

 

  1. Définition de la RSE
  2. Dans quel but ?
  3. Moyens : 
  •  Déterminer des ressources en interne
  •  Réaliser un diagnostic objectif
  • Identifier les axes à suivre
  • Communiquer auprès des différentes parties prenantes

1. Définition de la RSE

La RSE est définie par la commission européenne comme étant « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ».

Les entreprises, sous la forme d’actions, tentent de diminuer leur impact et d’améliorer leur incidence autour de trois grands axes :

  • Le volet environnement
  • Le volet économique
  • Le volet social

Toute entreprise, quel que soit sa taille, son secteur d’activité et sa forme juridique peut choisir de mettre en place une démarche RSE. Afin de cadrer cette démarche, une norme internationale, ISO 26000 apporte des éléments de précisions concernant les thématiques RSE qui sont les suivantes : 

  • La gouvernance des organisations
  • Les droits de l’homme
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • Les communautés et le développement local

Ces différentes thématiques comprennent elles-mêmes de nombreuses sous-thématiques qu’il convient d’identifier et de mesurer attentivement.

2. Dans quel but?

Dans un contexte économique mondial compliqué, la mise en place d’une démarche RSE permet de se démarquer vis-à-vis de ses concurrents. En effet, les collaborateurs d’aujourd’hui sont plus enclins à suivre et à travailler pour une entreprise rejoignant leurs valeurs.

Réaliser des actions vertueuses au niveau écologique, social et économique permet de présenter une image positive de son entreprise.

La mise en place d’une stratégie RSE permet de favoriser l’implication interne et externe de différents acteurs. En effet, de nombreuses parties prenantes peuvent être concernés et touchés :

  • Le dirigeant,
  • Les salariés, actionnaires, syndicats,
  • Les clients,
  • Les fournisseurs…

3. Moyens : 

  • Déterminer des ressources en interne

Avant de se lancer dans une démarche RSE, l’entreprise doit déterminer des personnes ressources en interne qui porteront le projet et seront les relais entre les différentes parties prenantes. Il s’agit généralement de personnes volontaires (service RH, collaborateurs, groupes pilotes) mais aussi de professionnels formés à la RSE.

  • Réaliser un diagnostic objectif

Afin de mettre en place une démarche RSE, l’entreprise doit réaliser un diagnostic RSE adaptée à son entreprise en veillant à inclure l’ensemble de ses parties prenantes.

Les parties prenantes de l’entreprise sont généralement :

  • Les salariés
  • Les clients
  • Les fournisseurs
  • Les prestataires
  • Les organisations et associations locales

L’entreprise doit alors se concentrer sur les différentes thématiques RSE et évaluer son impact sur ses différentes thématiques. Elle peut réaliser un diagnostic interne et consulter ses parties prenantes afin d’avoir un avis extérieur et de connaitre les attentes de ces dernières.

Ce diagnostic doit permettre d’identifier la situation actuelle et les axes stratégiques de travail à prioriser pour lancer sa démarche RSE.

  • Identifier les axes à suivre

Les axes à suivre peuvent être déterminés grâce à de nombreux outils . Ces outils permettent de positionner les enjeux stratégiques identifiés selon leur degré d’urgence et de d’impact.

Une fois les axes à suivre identifiés, l’entreprise peut réfléchir aux actions à mettre en place au sein de l’entreprise pour y répondre.

  • Communiquer auprès des différentes parties prenantes

La mise en place d’une démarche RSE au sein d’une entreprise doit être communiquée en interne et en externe. En effet, il s’agit d’une part de rassurer les différents parties prenantes sur l’indice d’impact de l’entreprise mais aussi de mettre en avant son engagement au niveau écologique, économique ou encore sociétal. La RSE permet aussi de valoriser son image auprès de son public, il convient donc d’y apporter une attention particulière.

La mise en place d’une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) au sein de son entreprise comporte de nombreux atouts : amélioration de la qualité de vie au travail, amoindrissement de son impact écologique, engagement auprès des acteurs locaux et territoriaux…

Les dirigeants d’entreprise doivent aujourd’hui se pencher sur cette mise en pratique de ce concept.

Nos consultants sont formés et expérimentés dans l’accompagnement des démarches RSE.

Vous souhaitez être accompagné(e)s par notre cabinet ?